Technologie : peut-on se défaire des promesses et des mythes ?

AI juin 26, 2017
« Quelles que soient les modalités d’apprentissage des algorithmes  (qu’ils soient « supervisés », « non supervisés » ou « par  renforcement »), les machines n’acquièrent pas pour autant d’autonomie au sens philosophique du terme, car elles restent soumises aux catégories et finalités imposées par ceux qui auront annoté les exemples dans la phase d’apprentissage. »

Le dernier livre de Jean-Gabriel Ganascia a de nombreux mérites, le principal est certainement sa très grande clarté. Dans Le mythe de la Singularité, le spécialiste de l’Intelligence artificielle et président du comité d’éthique du CNRS réfute et démonte pas à pas le cadavre de la Singularité et bien des absurdités qu’ânonnent trop de technoprophètes. Hubert Guillaud présente l'ouvrage et en approfondit les principaux apports : www.internetactu.net/2017/06/14/technologie-peut-on-se-defaire-des-promesses-et-des-mythes/

Illustration : Singularity par Molly Mendoza