Les entreprises veulent des gens intelligents qui n'utilisent pas leurs capacités de réflexion

éducation sept. 30, 2016

A chaque rentrée, des jeunes gens brillants et (sur-)diplômés font leurs premiers pas en entreprise et ils se rendent rapidement compte que si c’est grâce à leur intelligence et leurs capacités de réflexion qu’ils ont été recrutés, personne ne s’attend à ce qu’ils utilisent ce  potentiel une fois en poste.

C’est ce que le spécialiste des comportements en organisation André Spicer nomme le «paradoxe de la stupidité»,  qui veut que les plus aptes se retrouvent dans des environnements où leur adaptation passe par une désactivation de leurs capacités à prendre du recul sur la situation.

L'article complet sur : https://www.slate.fr/story/124061/entreprises-gens-intelligents-stupides et https://aeon.co/essays/you-don-t-have-to-be-stupid-to-work-here-but-it-helps

Illustration - Alain Cornu