Dystopies: «Il existe un sentiment de ruine inédit depuis 1930»


1 min read
Dystopies: «Il existe un sentiment de ruine inédit depuis 1930»

Gregory Claeys, professeur à l’université de Londres et auteur, analyse la popularité du genre dystopique, d’Aldous Huxley à Michel Houellebecq.

A lire sur : https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2017/09/11/dystopies-il-existe-un-sentiment-de-ruine-inedit-depuis-1930_5183928_4497916.html

GO TOP