Alice Zeniter, l’art de réinventer ses racines

Alice Zeniter oct. 02, 2017

La romancière utilise la fiction pour rêver la vie de ses grands-parents venus de Kabylie en France à l’indépendance

Alice Zeniter © Astrid di Crollalanza/ Flammarion
«Personne ne t’a transmis l’Algérie. Qu’est-ce que tu croyais? Qu’un  pays, ça passe dans le sang? Que tu avais la langue kabyle enfouie  quelque part dans tes chromosomes et qu’elle se réveillerait quand tu toucherais le sol?»

Trier, inventer, imaginer des réponses possibles et plurielles aux questions de son personnage et aux siennes, tel est le projet de L’Art de perdre, roman familial qui court sur trois générations, se déploie entre les  deux rives de la Méditerranée et plonge dans la complexité des migrations. L'ouvrage  raconte, avec finesse et empathie, du point de vue de personnages  attachants et très vivants, tout un pan de l’histoire de l’Algérie et de  l’histoire de la France. Au quotidien, pas à pas, avec un souffle de roman-feuilleton qui emporte son lecteur, Alice Zeniter creuse le  destin de ses personnages.

Lire l'article sur : www.letemps.ch/culture/2017/09/29/alice-zeniter-lart-reinventer-racines