Éloge de la gratuité

Dans le numéro de novembre du Monde Diplomatique, Paul Ariès part du constat que notre système d’allocation des ressources par le marché arrive à bout de souffle. En réponse, il esquisse un modèle alternatif fondé sur la gratuité. S’il croise les revendications mondiales en faveur d’un revenu universel, il va en quelque sorte plus loin en proposant de sortir du cercle vicieux de la marchandisation à tout prix. Au final, sur le plan sociétal et environnemental, la gratuité ne se pose pas comme une mesure d’urgence mais représente le passage vers un nouveau modèle de société, voire une nouvelle conception de la vie.

Source: www.monde-diplomatique.fr/2018/11/ARIES/59231

Les commentaires sont fermés.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :