Michel Maffesoli, le philosophe qui démonte les clichés sur les Digital Natives

Membre de l’Institut universitaire de France et Professeur Émérite à la Sorbonne, directeur du CEAQ (Paris-V), Michel Maffesoli a co-signé avec Hervé Fischer La Post-Modernité à l’heure du Numérique. Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias et rédactrice en chef adjointe d’Intégrales  a interviewé  le philosophe, dont la pensée permet de démonter trois préjugés sur les comportements des Digital Natives.

« si les jeunes n’enlacent plus l’idée de progrès, d’un horizon à conquérir, ce n’est pas par indifférence ou cynisme mais parce qu’ils se concentrent sur des valeurs comme [la] solidarité ou l’engagement, ici et maintenant […] Le « je » n’est plus le paradigme de la post-modernité. Conséquence : les sociologues, les publicitaires et les politiques vont devoir cesser d’analyser les futures générations avec les oeillères d’une lecture moderne de la société.

Via : www.integrales-productions.com/2016/04/06/michel-maffesoli-demonte-3-cliches-sur-les-digital-natives/

Les commentaires sont fermés.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :